Les principales différences entre statut LMP et LMNP

Les principales différences entre statut LMP et LMNP

Actualité postée le 14/02/2019

Louer un bien meublé constitue un bon moyen pour défiscaliser tout en permettant d’investir dans l’immobilier. Pour la déclaration des revenus qui en découle, il faudra choisir entre le statut de LMP (loueur meublé professionnel) ou le statut de LMNP (loueur meublé non-professionnel). Ces deux statuts donnent la possibilité de récupérer la TVA et d’amortir l’investissement immobilier. Toutefois, il est nécessaire de bien les distinguer, car plusieurs points les différencient.



Les avantages du statut de LMP



- la recette annuelle de la location doit être supérieure à 23 000 euros.


OU


  • la somme des loyers perçus doit être supérieure à 50 % du revenu global du foyer fiscal ou des autres revenus d’activités du foyer.

  • Ensuite, nombreux sont les avantages du statut de LMP, à savoir :


    - la déduction de quelques charges du résultat fiscal telles que les impôts locaux, les frais d’établissement, les intérêts d‘emprunt, ou encore les frais de gestion et d’assurance.


    - la possibilité du LMP d’imputer les déficits sur le revenu global.


    - l’amortissement du prix d’achat du bien en fonction de la durée de détention réelle.


    - si la location en meublé professionnel (LMP) dure depuis au moins cinq ans, et en cas de recette inférieure à 90 000 euros hors taxes durant les deux premières années, le loueur peut profiter d’une réduction intégrale des plus-values de cession.


    Les critères et bénéfices du statut LMNP


    Certaines conditions doivent être aussi respectées pour avoir le statut de LMNP :


    - la somme des loyers perçus doit être inférieure à 23 000 euros.


    OU


    - les loyers perçus ne doivent pas excéder 50 % des revenus totaux du foyer ou du ménage.


    Ci-dessous les différents bénéfices relatifs au statut LMNP :


    - le loueur peut choisir entre le régime micro-Bic ou le régime du bénéfice réel pour ce qui concerne l’imposition.


    - le statut LMNP permet une diminution des déficits fiscaux sur les bénéfices industriels et commerciaux.


    - le loueur obtient également un abattement forfaitaire de 50 % sur ses revenus locatifs.


    - pour le LMNP, les plus-values de cession sont imposées au même titre que les particuliers, autrement dit, il bénéficiera d’une exonération totale après une vingtaine ou une trentaine d’années en fonction des recettes locatives perçues.