• Accueil
  • ACTUALITES
  • Le prélèvement à la source a-t-il un impact sur l’achat immobilier ?

Le prélèvement à la source a-t-il un impact sur l’achat immobilier ?

Le prélèvement à la source a-t-il un impact sur l’achat immobilier ?

Actualité postée le 30/01/2019

2019 est marqué par l’entrée en vigueur du prélèvement à la source. Cependant, ce changement suscite encore beaucoup de questions, notamment sur les conséquences que cela pourrait engendrer lors d’un achat immobilier.



Impact du prélèvement à la source sur l’accord d’un prêt immobilier


Un organisme de crédit évalue votre capacité d’emprunt avant de valider votre demande. Vos revenus nets comptent parmi les éléments qu’il va prendre en compte. Pour cela, il y soustrait les charges diverses. Il examine alors votre « reste à vivre ». Or, l’impôt sur le revenu va désormais être prélevé directement de vos revenus et votre rémunération nette va donc être réduite. Cela pourrait-il avoir comme conséquence une diminution de votre capacité d’emprunt ? La réponse reste floue encore aujourd’hui. En effet, si l’organisme de crédit considère le salaire net après impôt sur le revenu pour accorder le crédit tout en gardant les 33 % réglementaires d’endettement, la capacité d’emprunt va être nettement affaiblie. Ainsi, vous pourriez avoir moins de chances de vous faire accorder votre crédit immobilier.


Cependant, pas de panique, les établissements financiers auront certainement la volonté de conserver leur part de marché. Il est donc fort possible qu’ils révisent ce taux d’endettement de 33 % ou qu’ils prennent en compte le revenu net à payer pour les demandes de prêts. Suivez donc l’évolution du marché !



Impact psychologique du prélèvement à la source chez l’acheteur


Bon nombre de futurs acheteurs immobiliers ont eu des doutes à l’annonce du prélèvement à la source. Cela les rend indécis, bien que les taux de crédit restent très favorables. Un flottement est donc envisageable dans les premiers mois de l’année 2019. Toutefois, les banques rassurent que ce n’est qu’une période de transition. Qui plus est, elles prendront les mesures nécessaires pour que cette révolution n’ait pas de répercussion sur la capacité d’endettement des emprunteurs. HSBC a déjà pris sa position, par exemple, adoptant un calcul au cas par cas, en fonction du dossier examiné.


Enfin, rappelons que les ménages ayant opté pour une mensualisation de leurs impôts verront à peine l’impact du prélèvement à la source.



Quelle conséquence sur les investissements en défiscalisation ?


Pour les investisseurs qui bénéficient des dispositifs Pinel, Duflot ou Censi-Bouvard, le gouvernement avait proposé une première solution qui consistait à rembourser la totalité des crédits d’impôt en une seule fois, au mois d’août. Finalement, c’est une solution plus avantageuse qui sera proposée puisque 60% des crédits d’impôt seront remboursés dès le mois de janvier. Le versement du solde se fera ensuite en août. L’investisseur pourra donc bénéficier d’un excédent de trésorerie ce qui pourrait redynamiser le marché de l’immobilier.