• Accueil
  • ACTUALITES
  • Investissement locatif : les différents dispositifs de défiscalisation

Investissement locatif : les différents dispositifs de défiscalisation

Investissement locatif : les différents dispositifs de défiscalisation

Actualité postée le 26/10/2018

Effectuer un investissement immobilier locatif est une opportunité de développer son patrimoine immobilier, mais aussi de bénéficier d’une défiscalisation.


Diminuer ses impôts en investissant dans un nouvel habitat destiné à la location, c’est l’objectif de plusieurs dispositifs mise en place par le gouvernement pour les contribuables.



Les avantages de la loi Pinel


La loi Pinel a été conçue par l’ancienne ministre du logement Sylvia Pinel qui a succédé à Cécile Duflot. Ce dispositif a pour but d‘encourager et de rendre plus accessible l’investissement dans l’immobilier pour les contribuables.


L’objectif principal du gouvernement est de relancer la construction dans l’immobilier et d’augmenter les offres de location. En effet, dans une situation favorable à l’investissement locatif, la loi Pinel permet de détaxer et de se créer un capital immobilier. Les acheteurs peuvent ainsi bénéficier d’une réduction d’impôts pouvant aller jusqu’à 21%.


Cette loi donne également la possibilité de louer sa maison aux proches et aux enfants, à condition que le locataire ne soit pas membre du foyer fiscal.



Les dispositifs spécifiques à la location meublée


Un investisseur intéressé par la location meublé doit déclarer les revenus locatifs en tant que Bénéfices Industriels et Commerciaux (BIC). En effet, la location en meublé est classée dans la catégorie des activités commerciales. Il existe deux statuts spécifiques : la location en meublé non professionnelle et la location en meublé professionnelle.


Le statut LMNP (Loueur Meublé non professionnel)

Sont concernées par ce statut, les personnes qui vont percevoir moins de 23 000 € de recettes/an ou si ces dernières ne représentent pas plus de 50% de leurs revenus. Tous les contribuables français peuvent investir en LMNP du moment qu’ils respectent ces deux critères.


Le statut LMP (Loueur Meublé professionnel)

Les personnes qui perçoivent plus de 23 000 € de recettes et si celles-ci représente plus de la moitié de leurs revenus, alors elles rentrent dans la catégorie LMP. Ce statut concerne moins de contribuables que le précédent.



Ces deux dispositifs permettent également de profiter d’avantages fiscaux non-négligeables. Les charges liées à la gestion ainsi que les intérêts de l’emprunt peuvent être déduit des revenus locatifs.


De plus, pour un investissement dans une résidence neuve de services comme une résidence de tourisme, il sera alors possible de récupérer la TVA à 20%.


Odalys vous accompagne dans votre projet d’investissement locatif en meublé et vous propose plusieurs résidences de tourisme pour réaliser votre projet. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignements.