Comment sont reversés les loyers d'un investissement LMNP ?

Comment sont reversés les loyers d'un investissement LMNP ?

Actualité postée le 26/11/2018

Trois personnes interviennent dans la Location Meublée Non Professionnelle ou LMNP : le locataire qui occupe le bien, le propriétaire-bailleur qui est l’investisseur, et le gestionnaire de résidence qui en est l’exploitant. Le locataire paie le loyer auprès du gestionnaire qui le reverse à son tour sur le compte du propriétaire-bailleur.


Des loyers garantis


Pour le gestionnaire de résidence, ce n’est pas toujours simple, parce qu’il s’engage à régler les loyers auprès du propriétaire à la date convenue dans le contrat de bail commercial, que le logement soit occupé ou non. Il incombe d’ailleurs au gestionnaire de chercher un locataire en cas de vacance du logement. Une clause contractuelle constitue pour l’investisseur la garantie de paiement des loyers.


Reverser des loyers revalorisés périodiquement


L’exploitant de la résidence verse les loyers directement sur le compte de l’investisseur. Il existe diverses formules de paiement : mensuel, trimestriel, semestriel ou annuel. Il est tout de même possible de négocier un versement mensuel. Dans tous les cas, les loyers subissent une revalorisation automatique en LMNP. Cette revalorisation périodique suit l’Indice de Revalorisation des Loyers (IRL) qui doit être précisé dans le bail commercial. L’IRL est indexé sur les coûts à la consommation. Pour en savoir plus, vous pouvez vous renseigner auprès de l’INSEE.


Le loyer net : le loyer vu par l’investisseur


On parle de loyer net de charges. C’est le loyer effectif que le propriétaire-bailleur perçoit après s’être acquitté des charges comme les impôts, les impayés de l’exploitant de la résidence et les dépenses affectées aux travaux. Ces dépenses sont prévues dès le début de la location meublée, mais il y a aussi celles réclamées par le gestionnaire de la résidence si le bail commercial est renouvelé. Outre la vacance locative, il ne faut pas non plus oublier les charges refacturées aux locataires et les charges que le propriétaire doit assumer. Le loyer net est le loyer brut ôté de toutes ces charges, le loyer brut étant alors la somme reçue périodiquement par le gestionnaire de la résidence de la part du locataire en échange de l’occupation de l’habitation par ce dernier.


Une alternative pour sécuriser ses loyers nets en LMNP est d’investir dans les résidences de services telles que la résidence étudiante, la résidence d’affaires, la résidence de tourisme ou encore la résidence pour personnes âgées ou l’EHPAD.